C"est dit exprès et c"est pour rire

20 décembre 2007

Bientôt Noël

Noël approche, et côté Belgique, en tout cas, nous sommes gâtés.

Il ne se passe pas un jour sans scandale et sans qu'on n'ait une merde sous les chaussures.

Ainsi aujourd'hui, j'apprends que la Commission européenne annonce son intention d’analyser les dispositions légales permettant à la commune de Zaventem de réserver l’acquisition de terrains à bâtir aux seules personnes s’exprimant en néerlandais ou qui suivent des cours de néerlandais dans une école reconnue (Le Soir).

Ils ont vraiment que ça à foutre? Pensent-ils vraiment que les francophones vont aller s'installer à un endroit où ils ne sont pas bienvenus? Avec une piste d'aéroport qui passe dessus, qui plus est?

Bref encore un événement sensationnaliste qui alimente inutilement la crise et la fracture nord-sud.

Je vous contactais pas pour ça, mais juste pour dire que c'est bientôt Noël, et pour tous ceux qui adorent Noël comme moi, si vous n'avez rien à offrir à votre partenaire, vos amis ou votre famille, quoi de mieux qu'un lien?

19 décembre 2007

Je hais François Pirette

Je hais François Pirette. Dieu m'en préserve.
Comme 1,1 millions d’abrutis, c’est-à-dire 25% de la population francophone belge, j’ai regardé le triste spectacle ‘Asile Politique’, cette sombre ineptie dégoûtante diffusé bien évidemment sur RTL-TVI, une diarrhée de cheval croupissant sur la paillasse de ma porte d’entrée sous un soleil d’été de plomb.

Chaque émission où j’aperçois sa tronche de babouin surexcité, je me laisse convaincre ô combien ce serait jouissif de lui placer un bon pain dans la face. Encore pire, je hais sa façon de caricaturer l’imbécile wallon moyen, oh oui merci François de me faire sentir aimé, éduqué, important par un cafard aussi laid et stupide que toi, seulement non, moi tu ne me fais pas rire, j’ai juste envie de rire de toi.

Lorsque François Pirette décide de ne pas faire l’idiot en profanant de son accent pourri une pseudo-caricature de la société belge qui n’a absolument aucune valeur pédagogique, celui-ci se met à chanter. A chanter faux, des chansons débiles avec des paroles débiles, et comble du comble, avec un accordéoniste débile à se côtés. NON. Dégage de l’audiovisuel belge tu SERS A RIEN !!!

RTL, avec François Pirette, c’est la peste de la société belge. C'est elle qui est responsable du fossé intellectuel séparant la Flandre de la Wallonie.
C’est la chaîne faite par des "idiots people" friqués afin d'extraire de l'argent aux idiots non-friqués et en réduisant en prime le quotient intellectuel de ces derniers, chose qui n'était pas indispensable, mais qui assure aux friqués de RTL une longue et tranquile pérennité.

La chaîne la plus stupide jamais créée et dont les néerlandophones veulent, à juste titre se débarrasser. Ils ont raison. Que RTL aille crever bordel ! Marre de voir les ex Miss Belgique gagner leur pain à rire de prouts ou de vidéo gags. Marre de voir Georges Grun faire honte de la profession de journaliste avec ses commentaires insipides et son regard de chien battu par un ennui profond.

Non seulement RTL pue, mais en plus elle rend ses télespectateurs profondément cons. Regarder cette chaîne, c’est perdre son temps, dans le sens le plus immonde du terme. On n’apprend rien, en fait on ne s’amuse même pas en regardant. On mange la pub.

Cette sombre farce de cet abruti de Pirette a duré près d’1h30 dont 20 minutes de publicité.
Pour te montrer que cette sombre connerie coûte de l’argent à la Wallonie, laisse-moi calculer à ta place l’argent perdu par la région, qu’elle aurait pu investir de façon utile si RTL n’existait pas et si ces 1,1 millions de sombres faignéants avaient dédaigné travailler ou apprendre à la place.
Près de de 1,1 millions de francophones belges ont suivi cette émission (1h30) de Pirette, ce qui représente globalement 1,6 millions d’heures perdues .
Pour l’activité économique belge, c’est un manque à gagner 82 millions d’euros si on considère un revenu brut de 50 euros l’heure.
82 millions d’euros pour regarder cette monumentale merde qui ne vole pas plus haut que la tête du public pittoresque qui était en face de ce clown inutile. Par contre RTL s’en mets plein les fouilles grâce à son quota de publicités.

Je suis heureux que la RTBF ait toujours refusé à Pirette de lui offrir sa propre émission en "prime-time" (heure de grande audience), raison pour laquelle Pirette s’est rendu chez RTL pour faire le zouave devant tous ses abrutis qui l’admirent. Non mais il se croit où. Il faut pendre les gens qui regardent Pirette. Non seulement ils perdent du temps mais ils en font perdre à ceux qui travaillent et qui servent vraiment à quelque chose dans notre société.

Qu’on se débarrasse une fois pour toute de cette génération pourrie d’humoristes belges ratés qui ont pollué la télévision pendant 20 ans de leur humour niais, en particulier (je dis bien en particulier) : François Pirette (haut la main), mais aussi Alain Soreil alias Albert Cougnet, André Lamy (olala lui c'est le pire).

18 décembre 2007

Miss Belgique 2008 : Alizée Poulicek

Dans l'actualité croustillante de la semaine, nous avons eu le droit à l'élection de Miss Belgique 2008 et c'est Alizée Poulicek, une ravissante wallonne qui a remporté le concours. La pauvre jeune fille s'est fait huer par le public anversois (et raciste il faut le dire), parce qu'elle ne savait pas répondre à une question en néerlandais.

Certes, il faut oser se présenter à Miss Belgique et ne pas parler néerlandais, mais la blonde elle parle quand-même couramment trois langues, trois langues qui lui sont réellement utiles, et elle sait pertinemment bien qu'elle n'aura jamais besoin du néerlandais. Cette langue ne sert à rien, quand est-ce qu'ils vont finir par comprendre?

Enfin, que ces flamingands offensés se taisent. A mes yeux, Miss Belgique 2008 est certainement la moins cruche jamais élue depuis 10 ans. Je me permets de raffraîchir la mémoire de ces défenseurs de la cause flamande que certaines des flamandes que nous avons élues à Miss Belgique valaient le détour.

Voilà une Miss Belgique flamande qui ne parle pas français et que personne n'a huée:


Puis une autre qui nous démontre le niveau si élevé et jalousé de l'enseignement flamand:


Merci d'être venu quand-même. Enfin, s'il savère que je sois plus doux sur ce billet que dans les autres, c'est naturellement parce qu'on ne sait jamais que la belle vienne lire cet article.
On peut toujours rêver, comme elle je suis cancer du premier décan ^_^

17 décembre 2007

Comprendre les femmes

Exemple de mise en bouche:



J’ai très vite compris comme tout homme respectable que je ne devais pas me permettre de juger les femmes sur les questions bêtes qu’elles pouvaient me poser, et je suis fier d’être parvenu à me convaincre à cette idée, auquel cas je passerais aujourd’hui le plus clair de mon temps à les fouetter.

Quoi qu’il en soit, mieux vaut être averti tard que jamais et il convient d’éviter la femme si on n’a pas encore compris la façon dont elle fonctionne. Le cas échéant, tu ne pourras t’en prendre qu’à toi-même si ton fils te demande combien coûte le mariage et que tu réaliseras que tu es toujours en train de payer. Bref, si le schéma ci-dessous te semble choquant, c’est que tu n’as pas compris la leçon: dis-toi une fois pour toutes qu’avec le personnage de droite, au moins, tu peux négocier.



Le fonctionnement d’une femme est à la fois simple et à la fois compliqué.

Impossible pour moi de décrire le compliqué. J’ai connu des hommes qui ont lu tous les romans de Balzac et de Zola réunis, histoire de voir s’ils pouvaient comprendre leur femme, et ils sont morts avant.

Je suis donc dans l’obligation de faire simple.
Dans les agences créatives, pour autant qu’on ait quelque chose de créatif à faire, on fait souvent la chose suivante: on expose sur une planche différents objets, styles graphiques, termes, couleurs, esquisses, qui servent à cerner de façon claire et concise les messages qu’on voudrait faire passer ou les émotions qu’on voudrait communiquer. On appelle cela un mood board, et ce dernier convient parfaitement à définir sans mot dire ce qu’est la femme aujourd’hui dans notre monde.



Comme tu peux le voir, la femme est le blanc, la pureté, la beauté, la luminosité, la vie. Si elle aime faire les taches ménagères, ce n’est pas par rôle socio-culturel ou tradition ancestrale, c’est simplement parce qu’elle est attirée par la douce couleur de ces jolis ustensiles qui lui sont, d'ailleurs, assortis.

A l’opposé, l”homme est fait de noir, c’est le sérieux, la force, la volonté, et les objets s’y rapportant sont souvent noirs, raison pour laquelle le mâle s’offre également parfaitement à cet exercice.



Etant un homme, tu ne m’en voudras pas, je me range donc du côté du sérieux, de la force, et de la volonté.
Je me rappelle d’un proverbe, dont je ne me souviens plus l’auteur, peut-être Desproges, mais il convient parfaitement à la situation: si l’homme éjacule par saccade, c’est parce que la femme avale par gorgées. Faut bien lui faire comprendre que c’est toi qui commandes. Si elle est réticente à avaler, explique-lui calmement et surtout rassure-là: “chéri, regarde c’est pas dangereux, le moustique il me suce, et il avale, et il ne se passe rien... tu vois?”

Evidemment, rien ne s’obtient gratuitement, et rien que pour cela, ait un peu de respect pour la femme. N’écoute pas ce que disent les médias . Respecte-là, écoute-là, prends soin d’elle; et dis-toi une fois pour toutes que non, la femme n’est pas un produit, mais un service.

Dictionnaire du Langage de la Femme
Lu sur le net.
(pour vous les gars, pour que vous puissiez mieux comprendre les femmes)

  • Oui = non
  • Non = oui
  • Peut-être = non
  • Je suis désolé = tu vas le regretter
  • J'aurais besoin = je veux
  • C'est ta décision = la bonne décision à prendre est évidente
  • Fais ce que tu veux = Tu vas me le payer sale macho
  • Je voudrais te parler = je veux me plaindre
  • D'accord, vas-y = Si tu fais ça, je te quitte
  • Je ne suis pas fâchée = Tu vas crever, sale con
  • T'es viril = ta barbe est trop longue, tu piques et tu pues
  • Sois romantique, éteins les lumières = j'me trouve grosse, j'veux pas que tu me voies
  • Cette cuisine n'est pas très pratique = je veux une nouvelle maison
  • Je voudrais de nouveaux rideaux = et un nouveau tapis et des meubles et repeindre
  • J'ai entendu un bruit = j'ai vu que tu étais presque endormi
  • M'aimes-tu ? = j'ai quelque chose à te demander et qui va coûter cher
  • M'aimes-tu beaucoup ? = j'ai fait quelque chose que tu ne vas pas aimer
  • Je suis prête dans une minute = enlève tes souliers, assis-toi et regarde la télé
  • Il faut que tu apprennes à communiquer = il faut que tu apprennes a être d'accord avec ce que je dis

12 décembre 2007

Quelques statistiques et Elizabeth: Golden Age

Statistiques

Grâce à Google Analytics, je peux savoir plein de choses, comme par exemple que la moitié des gens atterrissant ici viennent pour des web TV de cul. Et c’est pas plus mal. Ca prouve que le niveau intellectuel est exactement comme je l'avais souhaité, et que je ne peux qu'aller en m'améliorant si j'en ai envie.

Je peux également voir que 50% des visiteurs de c’est dit exprès utilisent Firefox, ce qui réduit mes visiteurs à une vaste communauté geek. Dieu m’en garde. 13% de mes visiteurs utilisent Opera, ce qui revient à dire que je représente 13% de visites de mon blog, ce qui est sommes toutes une performance non-négligeable. 35% ne connaissent toujours pas la définition d’internet et utilisent le navigateur fétiche de Microsoft (je t'explique: tu vois la grosse icône bleue sur laquelle tu clique quand tu rentres du travail pour aller sur tes sites de cul?). Je suis particulièrement fier de ces 35% acquis au coût de dures labeurs. Mon taux de pénétration chez l'imbécile de base est vraiment un exploit.

Je peux également voir que 90% des visites viennent de France et de Belgique. J’ai tout-de-même 2 visites du Djibouti, et là c’est la leçon de la journée. Je savais bien qu’ils ont des ordinateurs, mais pas qu’il y avait des prises de courant sur lesquelles les brancher.

Puis on peut voir à quelle heure on visite (surtout le jour, pendant le travail), qu’est-ce que les gens viennent lire (surtout du cul) et combien de temps on reste à lire l’article (pas beaucoup de temps). Pour illustrer cela, un visiteur qui recherche du cul et qui tombe sur ce site reste environ 1,5 secondes dessus, sans doute horripilé par la sobriété, le manque d’illustrations, et de couleurs de la mise en page.

Elizabeth: Golden Age

La semaine passée j’ai été un peu par hasard invité à ma première réunion de bloggeurs et j’ai été gâté. J’ai pu dormir gratuitement dans une salle de cinéma. Le film, Elizabeth: The Golden Age. En gros c’est l’histoire d’une reine d’Angleterre qui est vierge et qui le restera toute sa vie. C’est pas à moi qu’on va faire croire qu’une reine n’est pas foutue de trouver le moindre paysan pour lui éplucher l'oignon. Dès le début, on sait qu'on est dans une fable totalement non-crédible et non le film historique annoncé.

La durée du film est de 114 minutes. Celle de la bande son (totalement hideuse comme le film): 113 minutes et 30 secondes. Nombre de microphones aperçus dans le cadre: 3.

Le film est très ennuyeux, même la bande annonce est d'un ennui difficilement reproductible, c’est pour dire.

Néanmoins, j’y ai appris deux-trois trucs intéressants. Au XVIIe siècle, la Turquie existait déjà, les gouttières métalliques étaient déjà très répandues sur les habitations et monuments et, enfin et surtout, la vérité sur la défaite de l’Invincible Armada.

Et donc je te la raconte vu que c'est sur cela que repose l'histoire.
Pour faire simple, l'Invincible Armada n’a pas été vaincue par les Anglais (ils n’ont jamais rien foutu pour sauver leur peau) mais bien parce que le roi Philippe II a passé la majeure partie de sa vie avec une terrible diarrhée. Si tu as vu le film, tu vois de quoi je parle. Sinon essaie de marcher avec une boule de geisha dans le cul. Plus ou moins cela.

Ainsi, Philippe II, qui a le cul plein d'hémorroïdes, cherche en vain un papier assez doux pour le soulager, et comme il a entendu parler du légendaire papier WC en tweed de ces nobles anglais, il décide d'y envoyer des bateaux pour ramener quelques rouleaux. Voyez sa tête, il a l'air gentil et a dans ses yeux la lueur d'un homme qui souffre, comme ne pas répondre à sa demande?
Bref, les bateaux arrivent, mais problème: trop de traffic, un brouillard inopportun, les distances de sécurité n'étant pas respectées.... "Bardaff c'est l'embardée".

Elizabeth qui regarde de loin tout cela, est bien triste de voir couler tous ces beaux marins, et son espoir d'en voir un lui dérider les fesses sombre avec l'équipage. Qu'est-ce qu'elle a fait l'Angleterre là-dedans? Rien-du-tout. Ils ont juste chié dans leur froc en attendant de se faire éventrer, mais eux ils ont du bon papier et c'est ce simple détail de l'histoire qui a fait de l'Angleterre le grand Empire qu'on lui connaîtrait par après.

1 décembre 2007

Enorme surprise : échec du formateur Yves Leterme

La crise en Belgique, c'est très simple.



Prix de la question
5 milliards d'euros (estimation à 2 milliards près)


Tous les hommes politiques mentent et nous enculent. 174 jours passés à jouer au solitaire sur un ordinateur et terminer la journée par une idée bien conne trouvée en 5 minutes, et qu’on va faire passer comme révolutionnaire.

Tout le monde du côté francophone se demande qui est exactement Yves Leterme, quelles revendications se cachent derrière ses paroles, bref aucun des francophones ne voit d’un bon oeil qu’il se charge de diriger le pays. Peu importe. La solution est pourtant simple, il suffirait que Leterme accepte de voir la vérité en face et prenne la décision de se faire castrer, ainsi les francophones seraient plus conciliants et porteraient allègrement leur confiance sur un martyr qui souffre, et qui se bat de son mieux pour mériter notre sympathie.

Moi je n’ai rien contre Leterme, mais je veux juste l’aider, lui proposer des idées comme ça qui lui permettraient d’arriver au bout de ce long tunnel.
Si Leterme avait un énorme handicap, quelque chose de terrible à porter, tous ces abrutis de wallons cesseraient de donner de l’argent à Cap 48 ou les restos du coeur, et ils voteraient, tout simplement, Yves Leterme.
Et je pense que lui extraire l’engin et l’exposer sous une cloche au palais des Beaux Arts, serait la plus évidente des solutions tout en donnant un vent de fraicheur à l’art belge actuellement plus que maussade.

Certes je n’ai rien contre lui, mais je me demande toutefois, comment Leterme a pu devenir le plus populaire des hommes politiques en Flandre.
En tout cas, aujourd'hui, les Flamands le voient et doivent se dire: "Quel idiot. Aller voir les matchs du Standard de Liège".

Tous les jours, au réveil, je me pose la terrible question, cette question qui dégoûte de la vie et qui m’empêche souvent d’arriver à l’heure au travail. Comment fait Yves Leterme pour se réveiller tous les matins et essayer chaque jour l’impossible? Je l’admire.

Le pauvre, il a constamment cette tête d’un mec à qui on oblige de manger de la merde au petit déjeuner, ou pire.
Et quand le premier homme d'un pays a l’air d’un bouffeur de merde, c'est qu’il est temps de changer de politique.

Allez zou, qu'on déporte Joëlle Milquet en Campine (l’anus de la Belgique) et qu'on l’inscrive à des cours de maquillage.
Qu'on abandonne le président du NVA dans un quartier populaire de Charleroi, déguisé en lapin, en le forçant à répéter bien fort un truc du genre “les Wallons sont des ignares, vous trop cons pour le savoir”.
Qu'on fasse venir Michel Daerden au gouvernement, parce que sous ses airs de trou noir de l’intelligence, il est bien le seul qui sait travailler dans ce foutu pays.

Michel, si tu m'entends, tu es un héros. On peut te reprocher tes goûts pour le luxe, quand on a pu apercevoir ton cabinet, mais je me fiche des magouilles que tu puisses entreprendre pour à la fois faire des investissements mirobolants, à la fois assainir les finances.
Du moment que c’est pas les gens comme nous qui payons, tes grands accords exceptionnels ne regardent que toi.

29 novembre 2007

Courrier des lecteurs

Quand tu penses que je suis en mal d'inspiration, c'est parce que je sors, je bois, et qu'en fait j'ai mieux à faire qu'être ici à te raconter des histoires. Limite il peut arriver qu'en rentrant je me taille une bonne branlette à la pensée de l'un ou l'autre con qui ose se plaindre auprès de moi du manque de mise à jour de mon blog.

Je suis totalement réjoui qu'il y ait déjà 3-4 fans totalement dépendants de la prose que je vais chier pour leur café-croissant du matin. Il y a quand même une dizaine de blaireaux qui visitent cette adresse quand il n'y a absolument rien de neuf.

En mon absence, pourtant, tu peux faire plein de choses passionnantes. Par exemple:
Si ton téléphone contient une puce GPS, assieds-toi sur une chaise et concentre-toi très fort sur ta position. Après quelques minutes, ta position devrait changer alors que tu n'as pas bougé d'un poil.

Ce soir, je me suis dit que j'allais faire un tour du côté de ma boîte à message pour voir si l'une ou l'autre cruche n'avait pas envie que j'utilise ma langue pour autre chose que pour dire des cochonneries. En vain. Tout ce que j'ai comme messages, ce sont des insultes de bourgeois en manque de reconnaissance, qui viennent cracher sur moi et mes articles parce qu'ils refusent d'admettre qu'ils aiment. Quand je lis certains messages, je ressens vraiment une excitation, ils écrivent avec leur gourdin en feu et ils ont un besoin certain de se défouler sur moi. Je suis ravi de rendre service à la communauté.

Parmi les quelques lettres d'amours que je me suis donné la peine de lire, voici une qui m'a bien amusé:

C’est de toi qu’on devrait flipper : petit cynique de mes deux comme tu le dis si bien :)

Je viens de me rendre compte que tu as une pourriture de blog, où mince, il n’y a probablement une personne un jour qui le lit, une fois compris la débilité de ce celui-ci on passe son chemin à jamais. Tu pollue l’espace web, utilise de l’électricité des serveurs des autres, contribue à la pollution…

Bon bref j’exagère, ce que tu dis est inutile, donc en tant qu’inutile : reste seul… Au lieu de perdre du temps sur le web, va t’écrire un journal personnel en papier pour toi!

Je comprends mieux maintenant ta constante mauvaise humeur : personne te comprends pauvre choux ?

A jamais ‘ti gars !

Premièrement, je te remercie de faire grossir les stats de mon site.
Deuxièmement, il y en a 62 auquel tu ajoutes moi qui me relis. Petit con. Sur ces 62, je dirais probablement que 50 sont des inutiles comme toi qui me détestent, mais qui passent me revoir parce qu'ils ne veulent pas admettre que mes paroles ont ce petit goût sucré, mielleux, dont ils sont friants, et dont ils ne se rappellent plus la provenance. Tu me suis?

J'admets également quand tu as raison. Par exemple, j'admets totalement que mon blog est inutile. Mais ton message haineux l'est tout autant et donne de la crédibilité à mes billets. Si j'ai suscité l'intérêt de réponse d'un neuneu comme toi, c'est sans aucun doute parce qu'il a suscité une petite activité dans ta petite cabosse, ce dont tu devrais te réjouir.

Je trouve ça bien pathétique que tu viennes te moquer de ma petite pollution insignifiante.
D'un côté, ma pollution semble bien insignifiante par rapport à la quantité de papier nécessaire pour nettoyer l'incommensurable grosse merde inutile que tu as pondue avec un effort certain dans ma boîte mail.
D'un autre côté, tu n'es pas obligé de lire, mais encore moins de répondre. Oui je préfère rester seul sur mon blog; si tu trouves cela plus agréable de faire un gros match de foot bien transpirant entre 22 copains et de passer des moments agréables après l'effort dans les vapeurs de la douche commune, cela n'engage que toi.

Ensuite, je n'ai de leçon a recevoir à personne. Reviens me voir:
  • quand tu auras une petite amie super bonne
  • quand tu auras un Goncourt ou un Nobel
  • quand tu auras un compte en banque à 9 chiffres
  • quand tu seras capable d'écrire une lettre sans smileys, comme au temps où tu ne savais probablement pas encore écrire
  • quand tu auras accepté que traiter un homme de chou c'est avoir des tendances homosexuelles refoulées
  • quand tu auras des arguments valables
  • si tu pensais qu'avoir envie de m'envoyer un message pareil était une bonne raison de commencer à le faire, tu avais probablement autre chose de plus intéressant à faire que de déranger les inconnus sur le web avec tes sermons à deux francs.

Sur ce je retourne faire quelque chose de moins douloureux, comme apprendre à faire glisser les pochettes de CoverFlow sur mon iPhone avec mon gland.

27 novembre 2007

Dossier chaussures de pouf : 1e partie - les années 90; profil psychologique en fonction des paires que tu as portées dans ta minable jeunesse

Aujourd'hui, je vais faire appel à tes souvenirs.

Chaque génération a sa paire de chaussures ringardes, horribles, que beaucoup détestent, mais qui remportent la sympathie de millions de gens de par le monde, comme si Dieu voulait se foutre de nous.

Mais la génération qui remporte la palme de la plus pouf des générations, c'est bien la génération des années 90 dans laquelle j'ai vécu ma triste adolescence. Les années 90 furent particulièrement riches en poufferie, tellement riche que ce n'est pas une, ni deux, mais 4 paires de chaussures ringardes qui ont raflé le box office de notre génération pourrie (et y en a d'autres que je ne citerai que plus tard). La mode y était totalement dégueulasse, je ne trouve pas d'autres mots, et quelque part, si je peux me permettre la réflexion, la forte croissance de la communauté homosexuelle est la preuve la plus formelle de ce qu'était la libido suscitée par la vue d'une personne de l'autre sexe gambinant au moyen de l'une de ces 4 paires pourries.

Je voudrais que tu effectues un petit test de personnalité pour prouver que ce que je suis en train de te dire est vrai, car tu es plus que concerné, le test le démontrera. Prends donc une feuille de papier, et réponds à la question suivante :

Question n°1:
Quelle chaussures de poufs ai-je portées durant les années 90?
A: Des Buffalo
B: Des Dr Martens
C: Des Palladium
D: Des Nike Air Max

(Note: le visu sera rajouté plus tard, ayant été effacé par Google)

Et maintenant voyons les résultats du test

Si tu as répondu A : les Buffalos

Ta musique était: Britney Spears, Spice Girls, Céline Dion, Puff Daddy, Coolio

Si tu es de sexe masculin, tu as probablement réalisé à l'instant que tu étais déjà gay à l'époque et que tu ne le savais pas encore. Crois-moi, si tu m'avais connu à l'époque, je te l'aurais dit. Aujourd'hui, tu portes peut-être encore tes Buffalo, si tu es du genre à préférer être à quatre pattes. Sinon, tu porteras de préférence des chaussures de motard (avec une très très grosse boucle), ou des asics fluo. Parce que c'est flashy comme tu aimes et que ça donne le pied bien fin.

Quoi qu'il en soit, ton cas est déjà résolu et je n'ai plus rien à dire sur toi. C'est déjà ça de gagné non? Je me permets tout-de-même de te dire que pour un gay, avoir choisi des chaussures pareilles, c'est quand-même avoir de sacrés goûts de merde.

Si tu es une fille, alors je suis désolé, tu es une grosse poufiasse, moche probablement, conne certainement. Tu as sûrement voulu faire comme ta copine canon à qui ça allait bien (probablement la seule jolie fille qui en ait jamais portée, pas de bol pour toi), sauf que toi, t'as vraiment, vraiment l'air de rien.

Tout le temps que tu les as portées, tu n'as pas réalisé que tout le monde se moquait de ta démarche de canard parce que tu étais plus concentrée à éviter de te tordre la cheville en mettant un pied devant l'autre. Bref, tout le monde se moquait de toi dans ton dos, et peut-être aurais-tu eu la chance d'avoir compris ta ringardise avec ces fers à repasser au pied si seulement tu étais tombée en public sur le quai du métro en provoqueant l'hilarité générale. Si tu en portes encore aujourd'hui, si jamais je te croise, crois-moi que je me ferai un bonheur de t'attraper, de te les arracher des pieds et de les jeter dans un feu en n'ommettant pas de te faire copier 150 000 fois "je ne mettrai plus jamais ça". Et ne pleure pas, c'est pour te rendre service (poufiasse).


Si tu as répondu B : les Dr Martens

Ta musique était: Smashing Pumpkins, Garbage, Sheryl Crow, Alanis Morrissette, Julie Osborne, 4 Non Blondes, Nirvana, Radiohead

Garçon ou fille, tu pensais te la jouer anti-conformiste en pensant acheter une variante sage de Combat Shoes que tes parents accepteraient que tu portes. Puis en fait, t'as remarqué que 20 personnes sur 22 avaient les même chaussures que toi et la classe avait plutôt l'air d'une jolie petite légion de petits merdeux.
D'ailleurs, tu as totalement déprimé le jour où tu as appris que même le pape Jean-Paul II en avait commandé des blanches sur mesure pour les utiliser lui-même. lol. T'es trop nul.

Si tu en portes encore aujourd'hui, tu es sans aucun doute un loser, en manque de confiance en toi. Tu traînes dans les bars sombres, dans lesquelles tu te tailles les veines, tout en écoutant Nirvana, "jamais eu mieux depuis", ou tu t'es tourné(e) vers des artistes plus sensibles comme Marylin Manson, Rammstein. Bref tu me suis. T'es probablement un goth, et tu espère secrètement que la lumière tamisée des bars que tu fréquenteras te permettra de rencontrer quelqu'un qui veuille bien de toi (et de tes Doc Martens).

Si tu as répondu C : les Palladium

Ta musique était: Michael Jackson, Jean-Jacques Goldman, Madonna, Aerosmith

Garçon comme fille, tu t'en sortais plutôt bien, t'avais des bonnes notes à l'école. Tu avais la sympathie des professeurs qui voyaient en toi un petit con certes, mais un con qui l'écoutait quand il parlait. Et pour un professeur, c'est très important de se sentir écouté. Certains t'appréciaient, et portaient majoritairement les mêmes chaussures que toi, et d'autres, tels que moi, te haïssaient non pas parce que t'étais un intello de merde, car je l'étais tout autant de toi, mais parce qu'avec ta tronche de lèche-cul, je ne pouvais que cracher sur ton dos dès qu'il était dirigé vers moi.

Tu regardais plus que n'importe qui les Palladium des autres pour déceler la moindre trace d'imitation et tu n'adressais plus la parole à quelqu'un si tu venais à identifier que les Palladium qu'il portait étaient fausses. Ben oui, tu ne vas pas te mélanger avec des prolétaires qui prétendraient te fréquenter pour un moindre prix.

Enfin, tu passais toutes tes soirées chez toi, à côté de tes parents, devant ta télévision, occupé à enlever les crottes de chien séchées et les cailloux de ta semelle. Si ce n'est pas un beau souvenir ça.

Si tu as répondu D : "les Nike Air Max"

Ta musique était: NTM, Iam, Ministère AMER, LL Cool J, KRS One, 113, et je te prie d'admettre: Doc Gyneco.

Si tu es un garçon, tes Nike Air Max au pied, tu semais la terreur dans ton école, et particulièrement les professeurs qui voyaient en toi, le porteur de la peste ou de la fin du monde.
Tu prenais un malin plaisir à persécuter les porteurs de chaussures C.

Certains de ta catégorie étaient sociables; si tu étais de ceux-là, tu te mettais en groupe avec des copains portant les mêmes chaussures que toi, et vous vous donniez un malin plaisir à tabasser à la sortie de l'école les porteurs de chaussures C en n'omettant pas de remplir leurs semelles d'une grosse merde de chien (je te le concède, je me marrais aussi en te voyant faire). Toi et tes copains vous amusiez aussi à corriger tous ceux que tu as insulté et qui ont eu l'irrespect de te répondre. Questions nanas, ça ne marchait pas fort, et les seules qui voulaient de toi étaient les poufiasses portant les chaussures catégorie A.

D'autres de ta catégorie étaient de simples losers, rejetés de la classe, et manquant totalement de goût, et ne portaient ces chaussures que pour se donner un air. Si tu étais de ceux-là, tu étais vraiment le plus con toutes les catégories confondues, et pour sainte preuve, tu rentrais souvent pieds nus chez toi, le visage couvert de bleus et les yeux pochés. Et comme un con, tu retournais dans un magasin de sport le lendemain te racheter la même paire, systématiquement, pour rerentrer pieds nus la semaine suivante. T'étais un raté. Je doute que tu sois parvenu vivant pour lire ces lignes. Et si tu y es arrivé, je te prie de me contacter pour me transmettre ton témoignage à l'intention de la postérité.

Si tu es une fille, j'espère tout-de-même que tu n'es plus vierge aujourd'hui.


Si tu as répondu : "Pff trop nul, aucune des quatres"

Tu es celui que je plains le plus. Celui que personne ne voudrait être.

Tu n'as absolument aucun mérite d'avoir évité ces quatres paires durant ta jeunesse car ce n'est pas que tu refusais le dictat de la mode, mais plutôt qu'on t'a torturé, forcé à porter des chaussures comme celles-ci:



Et là, hehe, j'ai un sourire jusqu'aux oreilles, et une larme qui coule le long de ma joue.
Que dire de plus que: ça ne vaut même pas la peine que des gens comme moi aient de la compassion pour toi.



Si tu as répondu : "OMG MTFCKR! Tous les quatres !!!"

Tu es le plus hypocrite de tous, mais je dois l'admettre, tu as aussi été le plus malin. Tu savais pertinemment que les A ne causent pas au B ni aux C ni aux D, et inversément. Tu as su jongler avec les styles et te faire des alliés dans toutes les régions de la classe.
Tu as eu beaucoup de succès auprès des filles, et même si l'une fois ou l'autre tu t'es retrouvé à quatre pattes, cela valait bien le coup.
Tu t'es servi de tout le monde. Et je te dirai: t'es le pire des cons, mais il n'y a pas con plus dangereux que celui qui comprend tout le potentiel de connerie qu'il a en lui pour l'exploiter au mieux. Félicitations.


A ceux qui étaient trop âgés durant les années 90

Je ne t'oublie pas j'y reviendrai plus tard, parce que toi tu n'es pas à épargner, loin de là.
Cela mérite développement car, si tout va mal pour toi, tu as des enfants.


Et aux plus jeunes

Toi tu fais vraiment partie d'une génération ratée, quand je vois les 95% de la population qui portent des Converse All Star, alors que ce modèle existait déjà dans les années 30 et a fait totale fureur dans les années 80.

Absolument rien n'a été fait en 15 ans par le département Recherche et Développement de Converse sur ce modèle pour éviter l'amputation de tes orteils et les odeurs insupportables de tes pieds. Mais pourquoi donc, si Converse savait que t'étais tellement peu cultivé, tellement con et ignare qu'il pouvait en toute impunité ressortir le modèle identique, pour pas un kopek et te le faire payer à prix d'or; et toi,
t'es tombé dedans, la tête la première.

22 novembre 2007

Comment la Belgique a solutionné le retard des trains

Comme j'aime la Belgique, je vais un peu continuer à en parler.
La Belgique, on ne te le martelera pas assez, est unique parce qu'elle possède son côté surréaliste qui fait d'elle ce qu'elle est. Il parait même que tout le monde nous envie.

Exemple: notre humour est très lourd, mais notre accent fait sourire, ça aide. Le Belge est bon vivant, et sait rire de soi-même; lorsqu'un Français se moque d'un Belge, ce dernier sourit, et parfois rit, sachant pertinamment que le Français n'a pas tort. Son accent est vraiment pourri.

Ce qu'on adore par-dessus tout en Belgique, c'est le consensus, et le règlement des problèmes. Le Belge, y a pas plus fort pour décompresser une situation tendue, ce sera toujours le premier a pêter en pleine réunion pour détendre une atmosphère chaotique durant un rassemblement de l'ONU. Et son efficacité est sans pareille, c'est d'ailleurs souvent lui qu'on charge pour trouver la solution miracle a des énigmes vieilles de plusieurs siècles.

Le pays des travaux urbains

La Belgique, c'est le pays des travaux. Chacun passant par la Belgique ne peut que constater qu'on y creuse continuellement des trous, partout, sans jamais savoir pourquoi. Il ne se passe pas une semaine sans qu'un trottoir de ton voisinage ne soit éventré pendant une période de trois mois. Tu veux en connaître la cause, mais tu abandonnes l'idée de trouver une réponse, car tu n'as jamais croisé le moindre ouvrier sur le chantier.

Comme si le trottoir s'ouvrait tout seul, par inadvertance. La place Flagey à Bruxelles en est une illustration élocante. Chaque jour, un trou se déplace, quotidiennement, d'un point A, à un point B, puis C, D, E, puis par magie, le trou revient au point A. Cela fait plus de 7 ans que cela dure, et personne, absolument personne n'est en mesure de déterminer quand ce phénomène surnaturel va s'interrompre.

Je tiens d'ailleurs à te raffraîchir la mémoire sur la raison des travaux qui est simple: fabriquer un énorme bassin d'orage pour éviter que ce soient les caves des riverains qui récoltent l'eau des pluies, et surmonter ce bassin par un énorme parking de voitures souterrain destiné à désengorger le quartier étouffé par le parc automobile.

Résultat? Le bassin d'orage ne désemplit pas les caves. Mais le pire c'est que le bassin, il fonctionne, il fonctionne même tellement bien qu'il se remplit plus qu'il n'en faut et qu'il déborde sur le parking sous-terrain... Du coup, par mesures de sécurité, le parking sous-terrain sera considéré comme inutilisable.

En somme, on obtiendra après 10 années de nuisances et des millions d'euros de ton argent, plus ou moins la même chose qu'auparavant. Un must pour la postérité.


Et quid des trains alors?

J'y viens, on se calme STP.

Pour les voies ferrées, chacun aura remarqué que la Belgique a énormément construit en déportant des milliers d'habitants pour ajouter des voies du RER, et Dieu sait quoi.

Toutes les infrastructures ferrovières ont été améliorées afin d'optimiser l'efficacité du service, et, pense-t-on naturellement, régler une fois pour toutes le problème systématique du retard du train. Et bien oui, elle l'a fait. La Belgique a trouvé la solution, et elle est passée inaperçue dans les dépêches d'information du Soir.

jeudi 22.11.2007, 16:17 Dès le 9 décembre, la moitié des trains belges mettront jusqu’à cinq minutes de plus pour parcourir le même trajet. C’est la conséquence de travaux d’infrastructures tant au nord qu’au sud du pays et dont la SNCB a tenu compte pour améliorer la ponctualité sur le rail, a annoncé la société de chemin de fer jeudi lors de la présentation de ses nouveaux horaires. [...] .
note pour les Français : SNCF - F + B = SNCB

Comme tu peux voir, on peut estimer que le département communication de la SNCB devrait retourner aux cours de français tant on y trouve de l'ambiguïté et de la confusion. En effet, n'importe quel blaireau pourrait traduire cette déclaration de la sorte:

"Nous avons amélioré les infrastructures pour ralentir les trains et ensuite, pour pas qu'on se plaigne qu'ils sont en retard, nous avons modifié les horaires en rallongeant les temps de trajet".

Personnellement, je n'y aurais jamais pensé.

21 novembre 2007

Engage gouvernement en Belgique.


Bonjour, c'est dit exprès.

Comme tu sais, les choux de Bruxelles n'ont pas le même goût en Flandre qu'en Wallonie. Ce sujet source de discordes incommensurables bloque toute tentative de formation d'un gouvernement en Belgique. Cela fait plus de 160 jours que la Belgique connait la crise et que personne, pas même Michel Daerden, ne parvient à former un gouvernement. Celui que je plains le plus, c'est le roi, qui a toujours tremblé comme un fou à chaque fois qu'on lui a donné la parole, qui souhaiterait plus que personne qu'on la coupe une fois pour toutes en deux cette Belgique. Le plus dramatique pour lui, c'est là que je le plains, c'est qu'il se trouve chaque semaine depuis 5 mois à recevoir un formateur aussi incultivé, hypocrite et irrévérencieux que Yves Leterme (et si certains blaireaux sont choqués, le lien confirme catégoriquement que les trois qualificatis sont justes).

Mais bref, il parait que le pays est à l'arrêt, dans la paralysie totale. Tout le monde se plaint et je les comprends. Paralysie? Pas tant que cela. Mon comptable a envoyé ma déclaration d'impôt le 27 octobre 2007, et aujourd'hui même je reçois mon ordre de paiement pour celle-ci, soit à peine 15 jours après, là où d'habitude j'attendais pas moins de 6 mois! Heavy motherfucker. "Bonne année, ça t'apprendra à lancer un blog, ptit con"

Que celui qui dit que le pays est paralysé soit foudroyé sur le champs, parce que moi j'ai plutôt la sensation qu'il fonctionne beaucoup mieux lorsqu'il est dirigé par une batteries d'ordinateurs qui calculent automatiquement la somme qu'ils vont pouvoir extorquer de mon saint-cul. Finalement, il serait peut-être temps que nous soyions esclaves de la machine, vu qu'elle ne se soucie pas du communautarisme et se débrouille très bien pour diriger le pays sans l'aide de son poulailler politique.

J'ai également entendu dire, lors de mon voyage à Paris, et selon certains sondages que les Français sont plutôt favorables à un rattachement de la Belgique à la France. Plutôt favorable, c'est beaucoup dire, je dirais plutôt que le Français qui répond à une telle question le fait plutôt avec un esprit de bonté (un homme de province montant à Paris comprend ce genre de choses).

Bon, l'un ne va pas sans l'autre; non seulement le Français est trop naïf pour comprendre que seule la Wallonie serait rattachée; la Wallonie pour rappel, c'est la région la plus pauvre d'Europe, un troupeau d'assistés faignéants et corrompus qui ne pensent uniquement qu'à la bière, à Plastic Bertrand et au Standard de Liège; bref, un rattachement de la Wallonie dans la France entraînerait celle-ci dans la faillite, tous les dirigeants français le savent et pour rien au monde ils voudraient d'un fardeau pareil (d'ailleurs si la Wallonie n'était pas aussi nulle, elle serait déjà dans la France). En plus dans la Wallonie, y a des germanophones, qui ferment leur gueule, et pour cause, si la Wallonie venait à se faire avaler par la France, ils ont plutôt intérêt à la fermer.

Ensuite, le Français s'en fout de la Belgique, tout ce qu'elle connaît de ce merveilleux pays c'est qu'on y mange des frites et du chocolat, qu'on y boit de la bière avec du goût de bière, qu'on a un garçon qui fait pipi en guise de Tour Eiffel (sauf qu'il n'a pas la même taille, même si beaucoup le pensent, cliquer sur le schéma ci-contre pour l'agrandir).
Et surtout, surtout, qu'on a la pièce de monnaie la plus hideuse de la zone euro.

Pour terminer, comme il faut toujours illustrer par des cartes tout ce qui ne se trouve pas chez lui à un Français, voilà à quoi ressemblerait la France une fois la Wallonie annexée. Une excroissance tumorale, peut-être; une grosse migraine certainement. En tout cas, rien de plus.

19 novembre 2007

Paris Web 2007

Paris Web 2007, j’y étais. Ca troue le cul hein?

Résumé
J’ai trouvé cette conférence très intéressante, et je te recommande, si tu es un geek hors-pair de t’y rendre l’année prochaine, en espérant que d’ici là les cheminots se seront remis au travail. Je vais passer le compte-rendu de cette réunion de boutonneux qui fut, mal m’en prends de le dire, passionnante, et si je te passe les détails, c’est non seulement car quelqu’un s’en est très bien chargé (lire ici), mais aussi parce que je préfère passer directement au thème de ce blog à savoir, le cassage de burnes.

L’organisation elle-même
Premièrement, quelle idée de commencer des conférences si tôt. Comment veulent-ils qu’on arrive à l’heure quand il y a 5h30 de trajet entre l’hôtel et le lieu de la conférence et lorsqu'on stresse toute la nuit en s'imaginant déjà qu'on va devoir prendre le métro parisien le lendemain? Ils auraient pu décaler les horaires à cause des grèves. Je dis pas qu’il faut faire systématiquement cela. Mais quand Paris est en grève, même l'Irak est plus agréable à vivre.

Ensuite beaucoup plus de prises de courant, car après chaque pause, tous les geeks se ruent sur les meilleures places pour pouvoir brancher leur laptop. Et je peux en témoigner, c'est encore plus dangereux qu'une rame de métro parisien. Le pire c'est que le laptop ne leur servait pas à prendre des notes, mais à blogguer en live et dire à un ami, placé trois rangées devant, ce qu’ils sont en train de faire. Un véritable must.

Tous les exposés étaient passionnants, sauf celles d’un ministre, Pascal Souhard, dont on se demande qui que quoi comment il a été invité, mais qui aura le mérite de ne pas avoir cité Sarkozy et de m’avoir offert une heure de sommeil bien mérité. Je l'en remercie donc, ainsi que l'organisation pour nous l'avoir programmé après le repas. Sont pas cons quand-même.

Lors d'un autre exposé j’ai été totalement déconcentré par une fille qui visiblement avait de nouvelles bottes et avait envie de faire profiter tout le monde en levant ses jambes bien en l’air comme si elle voulait prendre la parole.

Toi la femme en question, je voudrais d’ailleurs te dire, si tu arrivais un jour à lire ceci que : tes cuissardes à talon plat et à bouts pointus sont hideuses. Si tu veux avoir l’air d’une pétasse, aies au moins la décense de mettre des talons haut. Et si tu veux avoir l’air élégante ou être confortable, prends, je t’en supplie, des bouts arrondis. Mais les talons plats et bouts pointus, c’est trop hideux ça ressemble à rien. Un manque total de goût. Evidemment c’est pas ton voisin qui allait te le dire, voilà donc qui est fait et j'espère que tu corrigeras cela pour l'année prochaine.

Le jeudi, nous avons eu droit de la part d'IBM, qui sponsorisait Paris Web 2007, à une super demo live d'un outil de transcription et de traduction automatiques. Cest bien beau de nous montrer votre joujou si vous êtes pas foutus de le rendre utile le lendemain lorsqu'une des conférences se déroulait en anglais.

L’heure du midi, deux heures, c’est sympa, sauf quand il n’y a rien à faire ni à manger dans le quartier. Vous auriez quand-même pu organiser une petite LAN avec un Quake3 ou un Warcraft, parce qu’on s’est royalement fait chier pendant ces deux heures.

Puis enfin, comme chaque année, il y a un petit merdeux étudiant qui devait intervenir juste pour dire qu'il connaissait mieux sa matière que son professeur lui-même. Chaque conférence la même rengaine. Quand est-ce qu'on va les mater à coup de savate et les renvoyer à l'école là où ils devraient être, ces petits branleurs?

Statistiques
  • 75% du public avait un iPhone alors que celui-ci n'est pas encore sorti.
  • 25% un autre téléphone portable, à savoir une merde et se sentaient comme des loosers.
  • 100% du public s'est endormi lors du discours de Pascal Souhard.
  • 5% du public étaient des filles
  • 2 d'entre elles étaient jolies
  • 1 seul mec était beau et c'était moi
  • 0% des cheminots grévistes a profité de son congé pour venir se cultiver sur le monde du web

Ce que j'ai retenu
  • La discrimination à l'embauche est toujours d'acutalité dans le web vu le nombre de femmes ou de personnes d'origine étrangère présentes dans le public.
  • J'ai commencé à apprendre le XHTML 2.0 pour rien
  • Le HTML 5 ne sera pas là avant 2050.
  • Le rendu des sites web sur les téléphones portables ne sera plus un problème d'ici quelques années parce que tout le monde aura un iPhone ou un autre browser avec rendu normal. Aurevoir le rendu adapté au support. L'avenir est au zoom, au zoom, au zoom.
  • Ca reste quand-même de la branlette entre geeks
  • Le palmarès des plus beaux designs de blogs ayant été monopolisé par des Belges, les Français n'ont visiblement toujours pas appris à faire du design.
  • L'Asiatique anglophone qui prenait de temps en temps la parole pour intervenir, était vraiment super bonne.


Les transports

En gros, il y avait cinq fois moins de métros qu’en temps normal pour autant de monde, plus moi, quelques collègues, et les cheminots grévistes qui profitent de ces quelques jours de congé pour faire du shopping. Sur le quai du métro, on a eu besoin de 7-8 boîtes à sardines passant devant nos yeux ébahis pour comprendre. C’est la loi du plus fort et du plus indiscipliné qui prévaut. Le respect, l’altruisme, la politesse n’ont pas place dans Paris et seule la loi de la testostérone est la plus forte.

Toutes les techniques sont bonnes pour gagner trente centimètres d’espace pour s’encastrer dans un wagon déjà totalement blindé. Je vais t’en décrire deux.

Première technique, être une jolie fille, et là tu es comme Moïse, la mer s’écarte pour te laisser passer. D'ailleurs, lorsque tu es un pauvre mec entassé dans la voiture, et qu'une superbe créature entre juste là où tu es, cette journée de merde s’annonce belle car tu vas pouvoir sentir de près son beau décolleté tout au long de ce qui aurait dû être un chemin de croix.


Seconde technique, indispensable si tu n’es pas une jolie fille, celle du bélier, et y aller franchement:
  1. Faire semblant de rien et faire croire qu’on attend le suivant
  2. attendre que le signal sonore annonçant la fermeture des portes retentit
  3. Reculer de quelques pas (si le quai n’est pas bondé), et foncer dans le tas, coude en avant.
  4. Bien entendu, des fois, il peut t’arriver d’entendre le craquement de quelques côtes, mais il ne faut pas s’inquiéter, apparemment les Parisiens ont l’habitude de cela.
Le port du casque de moto est un plus.

Une fois dans le métro, il faut savoir faire preuve de flexibilité et de souplesse. En gros, on devient une algue et on subit le moindre va et vient de la foule sans pouvoir faire quoi que ce soit.

A un moment, il y avait trois personnes entre mon épaule et ma main, et deux personnes, qui devaient être mortes asphyxiées, entre mon genoux et mon pied.

Tous ces arguments m'ont fait penser moi et mes collègues, qui étaient en-dessous, derrière, devant, en-dedans de moi qu'une voiture de métro parisien c'est plus ou moins un Tetris géant.

En tout cas, fini les douleurs de dos, ce métro est meilleur que le meilleur de tous les chiropracteurs.

Les rues elles-mêmes ne sont pas mieux. Les gens te poussent, se jètent contre toi comme si tu n’existais pas. En gros le trottoir d'une rue à Paris ressemble à ceci, bien sûr avec plus de monde:


Et le plus terrible reste d'attendre au feu rouge à un carrefour, et d'apercevoir une meute de paysans faire de même sur le trottoir d'en face. A cet instant, c'est un grand moment de solitude qu'on ressent, sachant pertinamment qu'une fois le feu passé au vert, la meute va nous rentrer dedans; ce qui ressemble à cela:




Gastronomie
A Paris on mange plus de frites qu'en Belgique. No comment sur la gastronomie à Paris qui s'avère être un réseau de restos de gare. Sauf si tu peux te permettre un menu à 100 euros, bien entendu.

Les Parisiennes
Toutes plus sexies les unes que les autres, elles n'ont pas l'air très futées lorsqu'on les voit de loin et encore moins lorsqu'on les voit de près. Le maquillage n'existe pas à Paris; là-bas on parle plutôt d'effets spéciaux pour le cinéma. Le naturel? Connait pas. Le parisien mâle moyen est très bête, très superficiel et ne sait pas du tout s'y prendre en matière de nana. Aux touristes étrangers: un peu de galanterie, et les sourires vous poursuivront.

Par contre niveau hot-attitude, c'est quand-même pas mal, encore une raison de plus de haïr les pavés de ma ville.

Le papier toilettes

C'est la crise du papier toilettes à Paris. Pas un seul bistrot, restaurant, bureau n'est foutu de proposer un papier décent pour le cul. C'est rude.

12 novembre 2007

Arrêt sur image

Bonjour. C'est dit exprès.

Rendons-nous aux Etats-Unis, où le racisme semble être encore dans certaines mentalités. Et on nous le prouve. La dernière petite vidéo en vogue a été filmée à New York, et suscite le débat.

On y voit deux hommes qui se disputent un emplacement de parking, l'un d'eux devenant quelque peu agressif et finissant par renverser une femme venue l'interpeler, totalement stupidement et inutilement il faut le dire. Car si on ne peut plus s'énerver contre une cruche et la remettre à sa place lorsqu'elle nous colle d'un peu trop près à notre goût, je te demande: où allons-nous?

Bref, ici je t'offre cette vidéo que tu pourras bientôt revoir dans les émissions où l'on rigole bien du malheur des gens, type Explosif sur AB3, pour ceux qui connaissent.
Visionnons donc cette séquence.



Le plus débile dans ces images, c'est qu'apparemment la légende est vraie: les américains ne savent pas faire de créneau pour garer leur voiture tant il y avait de la place pour deux. Une chose est certaines les deux acteurs de la bagarre sont de vrais blaireaux et auraient pu trouver un meilleur sujet pour nous distraire.



Evidemment, l'internaute moyen sera horrifié par le salto arrière de la jeune femme, provoqué par ce qu'on décrit comme un geste de dépit de l'homme, dépassé par la pression médiatique exercée par le caméraman.

Voyons quelques commentaires de la vidéo par des internautes au hasard:

"Trop con le mec, j'espère qu'il passera quelques heures en taule."

"Et si la nana qu'il projette avait été enceinte ?
En tout cas il a bien de la chance que personne de sa carrure n'était là aux alentours.

L'un, qu'on va appeler François Perrin, est venu ensuite:

Ce qui m'a choqué c'est que les policiers se précipitent et coffrent directement l'homme de couleur sans même savoir qui des deux est à la base de l'altercation. Normalement les deux doivent être interpelés pour être chacun interrogés, et ce même si l'homme noir a extériorisé de l'agressivité.


Un autre à répondu au précédent:
t'es trop c*n, le premier qui donne un coup EST celui qui est arreté surtout que les flics l'ont vu ... logique, juste et normal, la violence est Interdite (enfin ... normalement)
Faut arreté le "il est noir/arabe/juif" donc c'est pas lui le méchant, : ya des cons absolument partout .. .(sauf chez les bouddistes)

Il faut reconnaître une chose, c'est qu'utiliser le mot con dans une phrase crédibilise le propos. Je te conseille donc, toi aussi, d'utiliser une expression comportant le mot "con" dans tes phrases, cela fera comprendre directement que tu as raison; "Sale con, gros con, ptit con, espèce de con,...."

Une cinquantaine d'autres gamins ont donc traité François Perrin de con refusant de voir, au nom de la veuve et de l'orphelin agressée, que toute la séquence pouvait comporter quelque chose d'anormal.

Analysons la séquence de plus près.

Et premièrement la présence policière:


Deux voitures de policiers, juste en face de l'action, en d'autres termes 4 cops (2 par voiture). Quatre policiers faignéants, mangeant des donuts dans leur voiture, ou plutôt se délectant de la scène qui se produit sous leurs yeux, au lieu d'intervenir avant le début du drame.

Tout le monde connait l'infraction, non filmée, commise par la voiture de la victime. Cette manoeuvre s'appelle "putain-mec-ça-fait-40-minutes-que-je-tourne-à-chercher-un-parking-alors-celle-là-tu-peux-te-la-foutre-où-je-pense ".Rappelons que cela se fait à la barbe des policiers. Cela donne ceci:



Et voici un plan des acteurs de la scène elle-même:


Voyons les infractions filmées avant que le méchant homme pousse la femme:

Dans l'effraction 1, le méchant s'engage dans la voiture du gentil, et viole ainsi sa propriété privée. Car aux USA, une voiture et tout autre objet est une propriété privée.

Dans l'effraction 2, qui se déroule, juste dans le rétroviseur des policiers, rappelons-le, le méchant endommage le matériel du blaireau pervers qui filme la scène pour que nous les internautes puissions nous en branler.

Ensuite vient la personne qui fout le bordel. La femme. En visionnant et revisionnant, je m'étonne toujours de l'allègresse avec laquelle cette grosse chute sur le sol après une petite pousse aussi anodine . Il n'y a pas de doute, elle a bien voulu faire la maline voyant que la scène était filmée.

En effet, personne sur les lieux ne semble avoir pensé qu'elle aurait pu très bien s'approcher de l'homme pour lui souffler des insultes racistes, tenter de l'agresser, ou encore lui voler son porte-feuille. L'homme aurait très bien pu agir en légitime défense. Quoi qu'il en soit, j'ai tout-de-même bien ri en voyant son popotin valser sur le sol.

Voyant cela, le premier conducteur, qui s'avère en fait être le frère de la femme clouée au sol, réagit aussitôt flanquant un magnifique crochet du droit dans la joue du méchant. Ce dernier décide donc que tous les coups sont permis et s'apprête à lui fiche une bonne raclée au petit merdeux qui lui a volé sa place de parking.



Dieu merci, le petit conducteur n'ayant aucune chance de s'en sortir vivant, les 'policiers', décident d'intervenir et arrivent enfin comme si de rien n'était. Mais ils sont en flagrant délit de manquement à l'ordre, non-assistance à personne en danger, et délit de sale gueule, même s'il faudra 1 ou deux procès pour le confirmer.

Cela a été prouvé par A+B : ils étaient dès le début présents sur les lieux, et ils auraient pu nous épargner une autre vidéo à la con; pas moins de trois infactions ont eu lieu avant que cette pauvre idiote vienne causer du trouble sur la voie publique.

En tout cas, ça nous change des courses-poursuites

Note pour plus tard: ne pas juger sans connaître

J'ai reçu ce commentaire dans le billet sur l'iphone de la part d'un probable utilisateur fanboy d'Apple.

Quid de ceux qui se permettent de juger des gens sans les connaître? (...) Le fait d'être vulgaire et d'insulter une partie de tes lecteurs n'arrangera rien en tout cas.


D'un côté il a raison. Je m'excuse d'avoir été un peu moralisateur dans le billet précédent en voulant sensibiliser sur l'opération 11.11.11 en Belgique, et sur le commerce déloyal que subit les pays en difficulté au profit de nous les pays riches, et ainsi focaliser un peu sur ce qui compte réellement dans ce monde de merde. Donc oui, merci pour ce commentaire qui remet un peu le blog à sa place.

Je prends acte:

Je ferai moins souvent la morale, par contre je continuerai encore plus à t'insulter, espèce de gros connard de merde, encore plus si je ne te connais pas. Les gens respectables qui viennent ici, viennent pour entendre des gros mots et c'est pas les touristes d'un jour comme toi espèce de gros couillon de fanboy Apple de mes deux qui vont changer les moeurs ici. Alors retiens bien ces mots stp: je t'emmerde .

Que déduire de ce commentaire, venant probablement d'un con qui a acheté son iPhone à 700 euros pour l'avoir avant tout le monde?
(à ce titre merci au lecteur qui comprend ce qu'est l'humour et qui lui a répondu)

Le fanboy d'Apple est quelqu'un de très très dangereux. Plus que windows ou linux. Tellement convaincu d'être l'élu, l'être supprême sur la machine supprême, tellement certain que chaque pet de Steve Jobs sent la fraise et est un commandement à suivre religieusement, il n'accepte pas la différence.

Les fanboys d'Apple sont minoritaires, mais ce sont ceux qu'on entend le plus. Les plus hautains, les plus prétentieux, et les plus racistes. Si tu cites le mot Windows ou Linux, voire même FreeBSD ou Solaris, tu subis ses foudres et ses attaques discriminatoires. Fais très très attention! Le jour où ils auront pris démocratiquement le pouvoir et seront majoritaires, les fanboys d'Apple nous abatteront tous les uns après les autres.

Ha oui désormais si vous voulez m'insulter, envoyez-moi plutôt un email à cestditexpres [arobase] gmail [point] com

10 novembre 2007

Lancement de l'iPhone en Europe

Mon amour,
Mon coeur respire en ta présence, et lorsque tu es loin de moi je souffre comme un esprit errant. Tu me manques si fort, l'envie de te sentir est si envahissante que je braverais nuit, pluie, vent, neige et déjections canines devant ta porte, en attendant le jour où tu m'offrirais le privilège de t'entrapercevoir le temps d'un instant à travers la moindre brèche de ta fenêtre.

Ce sont plus ou moins ces termes qui traversent l'esprit de tous ces glands qui font la queue devant les Apple Store afin de se procurer le dernier joujou à la con qui sert à tout sauf à téléphoner.

Ca y est! Pas moyen de passer à côté de cet événement mondial, et pour une fois d'après les informations, c'est la paix dans le monde, car, ormis Sarkozy, l'iPhone remplaçait les guerres, les crises, les inondations et les meurtres.

L'iPhone sort donc petit à petit en Europe, et tout le monde est content, sauf l'un ou l'autre couillon qui se dépense chaque soir dans le redébloquage de son iPhone illégalement désimlocké, tout en regrettant comme un damné de ne pas avoir su patienter trois mois (ça t'apprendra, pauvre con). Les autres peuvent enfin pouvoir répéter les gestes du mime Marceau pour lancer un appel, et ce bien évidemment en présence de tous leurs copains.



En résumé, tous ces gens qui campent sur les photos ne sont pas des sans-abris. Ne sois donc pas triste, ni complaisant. Ils ne sont ni plus ni moins que de modestes abrutis comme toi et moi, qui patientent gentiment en attendant leur tour pour sucer la bite de l'actionnaire d'Apple le plus proche.

Quoi de plus triste de voir des gens faire la queue pour une sodomie à 500 euros lorsque des millions de gens dans le monde font la même chose pour un bol de riz?
La nourriture coûte de plus en plus cher, par contre les multinationales arrivent à vendre leurs produits en Afrique moins chers que les produits locaux. Non seulement tu te fais enculer par les grands patrons, mais t'es en plus responsable de la mort de millions de gens en Afrique, en encourageant malgré toi le commerce mondial et déloyal. Et j'omets toute l'énergie gaspillée pour transporter ces marchandises d'Europe vers l'Afrique.

En gros petit bourgeois, tu penses que tu aides ces pauvres gens en leur envoyant un peu de nourriture, mais non, tu ne fais qu'empirer la situation et celui qui gagne vraiment est le riche investisseur, comme toujours.

Il n'est pas trop tard pour combattre l'aggravation de la dépendance alimentaire de l'Afrique, et je pense qu'un peu de lecture intelligente ne te fera pas de mal. Cette semaine, c'est l'opération 11.11.11 en Belgique, et il est peut-être encore temps pour toi de te confesser et d'expier tes fautes en comprenant au moins ce qui se passe dans le monde, et en faisant ensuite l'un ou l'autre don.


8 novembre 2007

Tennis : Masters Series de Madrid

Lorsque je n'ai pas de sujet de conversation, et aucune inspiration, vu que t'es pas foutu d'ajouter des commentaires avec des idées de dissertation, un sujet envahit inexorablement mon esprit.

La femme.

Je m'étonne même d'avoir pu publier 8 billets en ayant omis de casser du sucre sur le dos de la femelle de nous, les singes effeminés à petite bite. Pour cette fois, c'est bon, je ne le ferai pas, mais ça risque de venir.

En attendant, je voudrais te parler de tennis, et plus précisément des Masters Series de Madrid, dont la dernière édition s'est déroulée début novembre.

Cette année, l'Argentin Nalbandian a remporté la finale en atomisant le suisse Roger Federer. Mais pourquoi Nalbandian l'a-t-il remporté?

Analyse:

La particularité du Masters Series de Madrid, c'est son organisation qui est l'image même de la société progressiste espagnole.

Aux Masters Series de Madrid, tout est parfaitement organisé selon des procédures très strictes. Chaque rôle est parfaitement tenu de l'arbitre à l'organisateur, en passant par le nettoyage et la maintenance des infrastructures.

Notamment, le ramassage de balles est un métier, une profession reconnue de tous les espagnols, qui consacre de vrais professionnels formés et rénumérés, et non des petits branleurs de gosses qui brossent les cours pour rencontrer leurs joueur de tennis favori, comme on peut en apercevoir à Roland Garros.











J'en conclus que pour remporter le Masters Series de Madrid, il faut être gay.
Et que Federer a laissé gagner Nalbandian, pour éviter les moqueries.

CQFD

L'Argentin qui n'a rien gagné cette année, et qui s'est miraculeusement réveillé pour ce tournoi de la honte, est allègrement tombé dans le panneau car il avait légitimement besoin d'argent pour terminer l'année (pas de treizième mois pour les joueurs).

Et de la sorte, il a aisément remporté l' ATP-Gay race 2007.

6 novembre 2007

Les web TV (google stats)

Rien de tel que des stats google pour vous prouver tout et n'importe quoi. N'importe quel commercial vous le dira.

"Les propos sont exagérés". "Tu te mets un doigt dans l'oeil".

Ben voilà. Beaucoup ont ri du ridicule de mes propos étayés dans mon article sur les web TV. Non seulement le ridicule ne tue pas, mais il devient biblique quand il est une Vérité fiable, vérifiable, et reproductible.

Si si. Riez jaune. J'ai ici avec moi l'argument suprême qui vous fera accepter la triste mais cruelle réalité. Vous pourrez donc vous rassoir gentiment dans votre coin et continuer votre petite vie, bien loin de moi si possible.

Diverses personnes ont eu le privilège de tomber "par hasard" sur ce blog et de se cultiver en lisant l'article (et je mettrai régulièrement ce billet à jour en fonction).

au 23/11/07
Sont arrivés sur ce blog grâce à Google:
  • 42 personnes ayant recherché "web tv cul"
  • 6 personnes ayant recherché "web tv gros seins"
  • 2 personnes ayant recherché "web tv masturbation masculine gratuite"
  • 2 personnes ayant recherché "web tv masturbation gratuite"

Si après cela, vous ne me donnez pas raison, que vous faut-il de plus?

J'ai également pu entendre "Tu décribilises la profession".

Non je ne décribilise pas la profession. Je dis juste qu'on veut du cul, des femmes avec des gros seins, si possible mouillés. Parce que ça fait vendre! (Y a qu'à voir comment Firefox a gagné des parts de marchés)

D'ailleurs, même si les campagnes cochonnes traduisent le manque d'imagination évident des créatifs, elles donnent sans effort une visibilité maximale qui vaut bien l'un ou l'autre procès.

Je suis désolé Mademoiselle, mais je crains que vous ne deviez à nouveau renfiler ce maillot.

5 novembre 2007

Quand le disque dur plante

Je pourrais vous dire plus anecdotiquement, j'ai juste pas envie m'occuper de ce blog, mais je vais un peu détailler.

Ce crétin de Mac OS ayant décidé de m'ennuyer en effaçant tout simplement une partition sur laquelle 5 années de photos digitales étaient présentes, je me retrouve à réimporter depuis quelques jours l'entièreté de ma banque d'images. Comme quoi, même le plus intelligent du monde peut se retrouver comme un gland en face de la technologie avancée d'Apple qui consiste à couillonner l'utilisateur au moment même où il commence à lui louer une confiance aveugle.

*Lamm*.
Un grand coup, 25 cm en plein dedans qui m'ont fait suer tout le week-end. Dans le genre effacement de la mémoire à la Bennet et le Haïtien dans Heroes, y a pas mieux. Tous mes souvenirs, toutes les belles meufs que j'ai souillées dans ma vie. Tous mes vrais, tous mes faux amis. Tous les beaux paysages qui ont disparu depuis. Toute ma famille. Tous partis en un soupir grâce au slogan Think nothing d'Apple.

Quelque part j'aurais sans doute pu plutôt remercier ce Monsieur, qui pour un souci d'anonymat et de respect de la vie privée, vais nommer "Steve Jobs".

Ce dernier, en effaçant ainsi mes souvenirs photos, a souhaité condenser l'information de mon ordinateur autour de la seule personne réellement importante dans ma vie, c'est-à-dire moi, et je devrais l'en remercier. Mais sur le moment, j'étais plutôt blanc comme un vendredi matin après une nuit blanche arrosée, et j'avais plutôt envie de prendre un billet pour la Californie, d'y acheter une batte et d'aller lui piler le souck, histoire de lui montrer ce que sont vraiment les stacks.

Malheureusement je n'ai ni l'argent (néanmoins celui qui désire m'aider peut me faire un don par Paypal) ni le temps; mais à ce niveau mon employeur pourrait faire entrer cette mission comme un voyage d'affaires au vu de la nature du déplacement.

Bref, au lieu de boire et de m'amuser, ce week-end j'ai reformaté, réimporté, retrié, reclassé, 5 années de photos, et ce salaud de "Jobs" m'a également fait taper la honte, à savoir :
  • verser une larme sur mon passé et sur tout ce que je suis suceptible de ne plus jamais (a)voir dans ma vie.
  • voir comment au fil des années j'ai pris du poids et suis devenu aujourd'hui un gros patapouf.
  • voir comment au fil des années je prends de moins en moins de photos parce que ça me fait chier, ou alors parce que peut-être je me fais chier.


Pour toutes ces raisons, le coup fut vraiment douloureux, porté en plein dans le dos. Je l'ai senti bien profond en moi et j'ai cru perdre la vie jusqu'à ce que toutes mes données eussent finies d'être sauvées.

Et, en parlant de profondeur, et en attendant un futur article sur la Porsche Cayenne, que j'ai pu tester grâce à la générosité de personne, je vous invite à aller voir, tout comme ces enfants, ce qu'il peut bien y avoir d'intéressant dans le vagin de Pikachu (src: Helena).



J'en termine par rajouter que si l'un des petits malins lisant l'article jusqu'au bout venait à se demander si c'était tout ce que j'avais de beau à raconter après une semaine de silence, la réponse est oui.

29 octobre 2007

Free copyright image

Ce seul et unique geste de bonté dont nous a fait don notre vénéré président du monde est à utiliser contre tous ceux qui sont pas d'accord avec vous. Ici il est plus spécialement destiné à toi lecteur qui serait choqué par ce que je dis alors que c'est la vérité vierge de tout maquillage ou de parfum langoureux.

Et même si tu me demandes gentiment de changer certains termes; considérant que j'ai écouté et compris ton point-de-vue, et ainsi dit vendu mon âme au diable en apportant quelques subtiles modifications au billet qui précède, je me permets donc ce geste d'appréciation que j'estime avoir tout-à-fait mérité de t'offrir.



Tout de même.

PS: Considérant que ce blog me fatigue déjà, si l'un ou l'autre a un sujet qu'il souhaiterait me voir aborder, qu'il me le fasse savoir.

27 octobre 2007

Les web TV (1e partie)


Si y a un truc dont on connait un rayon dans les boîtes internet, c'est les Web TV. Parce qu'on croit que l'argent va couler à flot, mais au final, on est les trois quarts du temps hors budget, ou à 4h du matin à digitaliser tous ces putains d'enregistrements. Dès lors, il ne faut avoir que la masturbation comme compagne que pour se lancer dans pareille aventure. C'est mandatory.

Depuis quelques années sur internet, on rencontre quelques sites qui se disent Web TV, TV on the web, TV online, ou des émissions online. Bref, des TVs sur internet. Généralement, ces TV abordent toujours des sujets profondément débiles comme les derniers accidents de voiture de Lindsay Lohan, la dernière paire de chaussures de Paris Hilton, comment on manipule son iPhone qui n'est même pas encore sorti, ou encore un mec qu'on retrouve partout, sans réellement comprendre pourquoi, à savoir Plastic Bertrand (Une espèce pourtant éteinte depuis bientôt 30 ans). Ou alors on se rend dans une boîte de nuit branchée voir les derniers DJs en verve dans le carré VIP, raison pour laquelle, moi aussi je devrais peut-être avoir ma web TV.

Ca c’est cool, totalement stupid-useless. Mais grâce au web 2.0, je peux transférer, diffuser cette stupid-useless attitude à tous mes supers amis, et le net n’en devient que plus aware de divine connerie. Le réchauffement global d’Internet est bien au-delà de ce qu’on peut l’imaginer, et personne ne s’en soucie. Le QI moyen d’internet est de 50, si on voit que la moitié des vidéos sur youtube nous montrent des chats (qui tirent la chasse, qui chantent, qui font les cons, qui tentent le suicide, ou qui font de la boxe) Tout ça me fait bien vomir, il faut le dire, et toi, espèce de gros naze de lecteur, tu es en partie responsable, il faut aussi le dire.



Pas question de débat sur la politique, la culture ou le social sur internet. L’intelligence n’y a pas sa place. Car un site doit convaincre en 10 secondes. Autre problème, dès lors que quelqu’un lance un sujet intelligent et fait appel au débat sur internet, le comité de censure et de contrôle d’Internet entre en action et fait intervenir son armée de Trolls (dont je fais partie), qui se chargent de polluer les sujets intelligents par des messages inutiles, insultants, totalement diffamatoires ou autre. Bref, dès que quelqu'un parle d'un truc qui pourrait m'intéresser, j'enfile mes chaussures de sport, j'accoure, et je lance une bonne grosse blague salace sur le cul, qui casse l'ambiance et qui fera perdre l'intérêt du sujet plus vite qu'il était apparu. Si possible, j'utilise 15 pseudos différents que j'utilise tour à tour pour bien bien enfoncer le sujet dans le manque d'intérêt le plus total. Et ça marche. Le sujet est gâché, le visiteur lambda zappe, et retourne voir ses chats sur youtube.

J’en reviens à ces web TV, on croit que ça fonctionne de la mort, que les gens attendent avec impatience les nouveaux reportages. Mais la réalité est autre. Ces Web TV n’intéressent personne, absolument personne, sauf, et je dis bien sauf, ceux qui n’ont pas encore gagné leur ipod ou leur lecteur DVD. Ces deux trois pauvres minables peuvent se targuer de faire vivre les agences internet.

Les web TV ne savent pas quoi offrir, ni quoi aborder, et 3 jours avant le jour de diffusion, on les imagine très bien dans leur petite salle créative, cherchant, cherchant :
“merde de quoi on peut parler, heeee les gars, vous avez pas un sujet là?....
-Si on parlait de Plastic Bertrand?
- Crétin.
- OK je sors, désolé.
- Tom Boonen? Ok je sors aussi
- Bon ben voilà, il ne reste que moi, il faut que je remplisse. Ha! Super cette vidéo, ho ils sont mignons les petits chats. Ohhhh et cette pub, haha c’est super marrant, je kiffe. Allez hop séquence spécial internet ça remplira bien l’émission.”.

On ne peut que remercier Arthur, car au même titre que Guy Lux a connifié la télévision française, Arthur est arrivé à greffer ses "enfants de la télé" dans le web francophone. Tout est de sa faute. Personnellement, je n'aurais jamais imaginé que la terre puisse produire un homme encore plus lourd que Guy Lux. Mais les records sont faits pour être battus.

Je voudrais aider les Web TV.
Les gens, sur internet, veulent voir des trucs qu’y a pas sur la vraie TV, des trucs encore plus inutiles, mais des trucs qu’on voit pas ailleurs. Du cul par exemple. De la violence gratuite. Des stars mort bourrées qui racontent leur vraie vie. Une autre chanson que Ca plane pour moi. D'autres cadeaux qu'un ipod ou qu'une console de jeu. Du cul. Une bagarre générale dans une boîte de nuit, de préférence provoquée par le présentateur lui-même. Des trucs de la mort qui tue.



Si t'es vraiment trop trop ignare, parce que tu ne connais pas Plastic Bertrand, tu peux te rafraîchir la mémoire au moyen de la vidéo ci-dessous. Et en plus c'est une web TV style 2.0 qui permet de syndiquer son con-tenu, c'est pas beau ça ?


En fin de compte, le site en question ne semble pas être si 2.0 que cela.